Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 20:31

Journée de dingue aujourd'hui :

 

Visez un peu :

Avec la voiture du boulot, vieille voiture

mais avec des autocollants flambant neuf

c'est important les autocollants,

plus important que des pneus à crampons !

Me voici embarquée avec mon collègue

sur un chemin de randonnée...

Un peu boueux, le chemin, au début,

pas grave, ça descend !

puis très boueux avec des ornières très profondes

de plus en plus profondes

jusqu'à l'infranchissable...

Dépités devant l'obstacle,

on ne peut plus avancer,et bien il va falloir reculer !

Reculer en montant,bien entendu...

Reculer pendant au moins 3 kilomètres,si,si...

Me voilà les yeux collés aux rétros

à éviter les ornières,les pierres,les arbres...

Bien sûr en faisant des pauses

pour ménager le véhicule...

Et mon cerveau !

 

A 100 mètres de l'arrivée :

Enlisement au dernier virage dis-donc !

Ca, c'est pas de bol !

 

Deux heures j'ai bataillé,

m'entendez-vous ?!

Deux heures de tentatives 

pour franchir le dernier virage !

 

Des pierres pour caler les roues avant...

Qui patinaient, qui patinaient...

Des cailloux,des branches,des brindilles,

derrière les roues arrières,

et en tout dernier recours,

comme un geste de desespoir :

Ma veste de boulot !

 

Mon progressâmes centimètres par centimètres...

Quand tout à coup,

enragée sans doute, j'enlève tous nos accessoires

je redescend un brin

puis je recule en changeant de trajectoire,

VICTOIRE !

 

Je fais demi-tour, j'enclenche la première puis

GAZZZZZZZZ !!!!!

Surtout ne pas m'arrêter,

surtout ne pas m'arrêter...

100 mètres de sueurs froides 

on s'est payé, avec le collègue...

 

Jusqu'au bitume

où nous respirâmes enfin...

 

Enfin,

jusqu'à ce que le vent ne s'engouffre

dans la voiture,

fasse voler toutes mes cartes IGN...

Le temps de crier :

" Bon sang les documents ! "

Je prends une feuille A4 sur le visage,

elle s'est plaquée sur mon visage !

Croyez-le ou pas,

je ris encore en vous écrivant...

C'est la vérité !

Heureusement je ne roulais pas vite,

j'ai enclenché le warning puis j'ai pilé,

le temps du fou rire, sacré fou rire

nous étions en larmes,

pliés en deux,

mes abdos à l'agonie...

Impossible d'articuler une phrase sans baver...

 

Arrivés au bureau,

rien qu'à la tête des collègues,

nous étions tordus de rire :

La voiture et nos vêtements

couverts de boue,

sûr qu'il s'était passé quelque chose,

ça s'est sûr...Que oui !

Ils ont hésité entre la moquerie et la compassion...

Nous,

nous étions soulagés d'être parmi eux,

à l'heure, et...Vivants !

 

( Pas fachée de retrouver mon ordi...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Entrez Un Mot...

C'est Du Passé !

Promenade Au Hasard Ici :